Livraison offerte dés 90€ d'achat

Un champion de bodybuilding au grand coeur

Christian Lacoche Bodybuilding

Nous donnons la parole aujourd’hui à Christian Lacoche, Personal Traineur et culturiste professionnel depuis plusieurs années. Son palmarès est des plus impressionnant. Nous suivons depuis plus de 20 ans ce grand champion qui a su s’imposer par sa détermination et sa volonté.

Nutrixlab : Bonjour Christian et merci de nous accorder un peu de ton temps avant ton entrainement quotidien. Tout d’abord je rappelle à nos lecteurs ton palmarès :

2008 : Champion du Monde NABBA, 1er
2010 : Mr Univers NABBA – Professionnel, 1er
2011 : Tournoi des Champions (Los Angeles), 1er / Grand prix Excalibur NPC (Los Angeles) – 1er toutes catégories.
2013 : Grand prix professionnel NABBA à Dublin, 3ème
2014 : Championnat du monde professionnel NABBA à Belfast, 4ème

Nutrixlab : Depuis combien de temps pratiques-tu ce sport ?

Christian Lacoche : J’ai toujours eu envie de faire de la musculation, mais je n’ai commencé qu’en 1988 (j’avais alors 18 ans). J’ai connu ce sport par le biais de films péplum, de personnalités comme Stallone ou Arnold ainsi que des supers-héros de Bandes Dessinées.

Avant cela j’habitais Biarritz et je faisais du surf. En 1986 j’ai changé de région et comme je n’avais plus l’Océan, je ne faisais plus de sport. C’est alors que j’ai décidé de me mettre à la musculation. Mon objectif était de me bâtir un physique athlétique. 2 ou 3 ans après avoir commencé, l’envie de faire de la compétition se profilait, mais ce n’est qu’en 1998 que j’ai fais ma 1ère compétition : Championnat de France toutes catégories, que j’ai remporté puis j’ai enchainé avec une 6ème place au Championnat d’Europe. Je me faisais alors conseiller par des copains d’entraînement qui avaient plus d’expérience que moi. Une personne me conseillait sur la diététique aussi. En tant qu’autodidacte, j’ai fais des recherches de mon coté, pour progresser et apprendre.

Nutrixlab : Qu’est ce qui te plaît dans le culturisme ?

Christian Lacoche : L’hygiène de vie, la philosophie, le dépassement de soi, surtout mentalement. Cette idée de pouvoir toujours se dépasser, c’est vraiment ce que m’a appris ce sport.
Physiquement, au départ, j’étais quelqu’un de chétif. Avec le temps, j’ai bien changé….
J’ai installé des méthodes d’entraînement que j’ai adapté selon mes ressentis, mes besoins, les résultats qu’elles m’apportaient. J’ai appris à maîtriser chaque étapes d’une préparation, avec comme objectif d’optimiser le travail fourni à chacune de ces étapes : du moment ou je vais pousser ma barre au moment ou je vais être en phase de repos, sans oublier la diet. Je sais ce que je fais, quand je dois le faire et je sais pourquoi je le fais !

Il y a 3 points cruciaux à prendre en compte quand tu es culturiste :

– L’entraînement, durant lequel tu vas casser de la fibre musculaire
– La diet : riche en protéines, équilibrée en glucides (pour recharger les stocks) et pauvre en graisses. (cf réponse n°5)
– Le repos qui permet de recharger les stocks d’ATP et éviter les blessures.

Il faut toujours garder en tête le fait de devoir préserver ton intégrité physique. Tu dois être strict sur ces 3 points et faire les choses bien. Le ressenti a lui aussi son importance, à tous les niveaux : Tu pars sur des bases de savoir démontrées, mais ensuite tu prends ces bases, tu mets en pratique puis tu adaptes et tu fais évoluer. Tu apprends à te connaître, à savoir ce qui te convient, ce qui marche ou non. Tu progresses et tu te dépasses !

La musculation peut te permettre de te dépasser dans ton propre sport aussi : c’est une pratique de base pour chaque sport, un complément non négligeable dans une préparation physique quelle qu’elle soit.

Nutrixlab :  Si tu devais recommander de tes principales règles de diététique ?

Christian Lacoche :C’est compliqué de prendre une seule règle de diététique. La principale je dirais : amener à ton corps les bons nutriments aux bons moments et en bonnes quantité (ni trop, ni trop peu).

Il faut respecter le temps d’ingestion de ces nutriments, ce qui nous amène nous culturistes, à prendre nos repas et nos portions de nutriments, en plusieurs fois, en plusieurs collations.

Ton corps ne peut pas ingérer plus qu’une certaine quantité d’un coup.

Rapidement, pour exemple les lipides : On entend souvent dire qu’il faut limiter au maximum les lipides, que ce n’est pas bon. C’est faux : Nous avons aussi besoin d’apporter des graisses à notre organisme, mais de bonnes graisses !

Omega 3 et oméga 6, (acides gras essentiels), oméga 9 (acides gras mono-insaturés), qui ont un intérêt avéré dans une alimentation équilibrée. On les trouve dans les huiles végétales, les poissons gras etc. Les bons lipides participent au développement musculaire.

Par contre, il faut être attentif aux excès d’acides gras saturés, qui sont principalement des graisses d‘origines animales, mais aussi dans l’huile de palme, l’huile de noix de coco. Ces lipides là ne sont pas bons pour la santé (Cholestérol LDL), il est donc nécessaire de limiter leur consommation.

Le mieux est de prendre un rendez vous avec un nutritionniste. Il vous permettra d’avoir de bons réflexes en matière de diététique, afin de ne pas rester sur des idées reçues mais aussi d’avoir un équilibre alimentaire qui vous corresponde.

Nutrixlab :  Tu utilises les produits Nutrixlab depuis des années, peux-tu nous en dire davantage ?

Christian Lacoche : J’utilise les produits Gambetta Production vendus sur Nutrixlab depuis 15 ans environ. Le rapport qualité/prix de votre marque est très intéressant et je ne suis pas du genre à chercher les prix les moins chers du web car ils sont souvent synonyme d’une qualité très approximative. En tout cas je ne payerai pas moins cher si c’est moins bon. Les produits Nutrixlab sont fabriqués en France et ils sont largement au dessus des autres produits au niveau des aminogrammes. Bien sûr on peut trouver des équivalences dans d’autres marques, mais c’est plus cher. Et puis le « made in France » ça me plait ! (sourire)

Pour le post training par exemple, il faut recharger les stocks de glycogène, directement après l’entraînement, avec en règle générale, des sucres rapides : personnellement je prends de la Maltodextrine et du Dextrose, se sont deux sucres rapides, avec 2 libérations différentes : la Maltodextrine a une libération lente alors que le dextrose a une libération plus rapide : Tu recharges donc pendant plus longtemps.

Couplés à ces deux produits, je mélange des peptides : cela me permet d’avoir une ingestion très rapide. Je reconstruis directement mon muscle et j’évite d’entrer en phase catabolisante.

Ensuite je prends de la Whey Plus toutes les 3h environ et 1h30 avant mon entrainement. La Whey Plus parce qu’elle a une base végétale, avec le soja, elle est plus complète que la Whey Pro, plus complexe en acides aminés. Son aminogramme est plus enrichi.

Je prends aussi parfois des acides aminés en complément : Leucine, Glutamine, pour recharger, pour récupérer.

Nutrixlab :  Merci à toi Christian de nous avoir accordé un peu de ton temps et nous te souhaitons un bon entrainement !

Christian Lacoche :  Merci à toute l’équipe Nutrixlab et bonne route !

Christian Lacoche et la Pro Whey Nutrixlab

Christian Lacoche interviewé par Karine de l’équipe Nutrixlab

Share this post
  , , , ,